français
  • Contre le « programme  de paix » du gouvernement Pashinyan

    Ce texte a été enrichi pour les lecteurs et lectrices francophones qui ne connaissent pas bien la réalité de la politique intérieure en Arménie, ou qui ne sont pas suffisamment au courant de la menace turco-azerbaïdjanaise qui pèse sur notre peuple. Il s’est agi notamment d’ajouter de nombreuses notes de bas de pages pour illustrer les propos tenus dans le texte. Nous nous sommes efforcées de joindre des sources en français ; lorsque cela n’a pas été possible, nous avons joint des sources en anglais ou en arménien et nous avons traduit les extraits qui appuient notre propos.
    Byurakn Ishkhanyan, Yeva Hakobyan, Soseh Hovsepian, Ani – Tsovinar Vanetsyan
  • Ce que doit défendre la gauche en Arménie (partie II)

    Cet article est celui de notre camarade Vahan Ishkhanyan. Il analyse les conséquences des politiques économiques libérales et néolibérales des gouvernements arméniens sur la sécurité nationale. Il invite également à refonder une pensée politique arménienne de gauche et dont la critique socio-économique prend en compte la situation spécifique des nations dont la souveraineté est en danger.

    Nous le publions en trois parties.

    2ème partie : Une guerre motivée par les intérêts occidentaux

    Vahan Ishkhanyan, Ani Tsovinar Vanetsyan
  • Ce que doit défendre la gauche en Arménie (partie I)

    Cet article est celui de notre camarade Vahan Ishkhanyan. Il analyse les conséquences des politiques économiques libérales et néolibérales des gouvernements arméniens sur la sécurité nationale. Il invite également à refonder une pensée politique arménienne de gauche et dont la critique socio-économique prend en compte la situation spécifique des nations dont la souveraineté est en danger.

    Nous le publions en trois parties.

    1ère partie : L’enclave qui gênait le marché

    Vahan Ishkhanyan, Ani Tsovinar Vanetsyan
  • manifeste

    Nous, Djaragayt, collectif de gauche, pensons que la part essentielle des difficultés que rencontrent l’Arménie et son peuple est liée à l’adoption d’une politique économique libérale par l’État arménien dans la période de l’indépendance post-soviétique, ainsi qu’à la forme que les rapports sociaux ont pris dans le pays, façonnés par l’égoïsme, le culte du seul intérêt privé ainsi que du marché.

    Byurakn Ishkhanyan, Eva Hakobyan, Soseh Hovsepian, Ani-Tsovinar Vanetsyan